L’histoire continue sans les Turlande…

L’histoire continue sans les Turlande…
L’histoire continue sans les Turlande…

Après la trahison du duc de Bourbon, Turlande revient à la couronne de France en 1506, mais c’est Louise de Savoie, mère de François 1er qui en devient titulaire en 1531.

Toutefois, à partir de cette date, si le titulaire n’est pas le roi de France, ce sont les gens du roi qui gèrent les biens du Carladez.

Nouveau terrier de Turlande en 1536 pour le roi.

Depuis la fin du XVéme siècle et la première partie du XVIème, la population de Paulhenc respire: il semble que la paix ait régné.

A la fin de l’occupation par les routiers , la démographie du pays s’est effondrée, les terres ont été  abandonnées. Il faudra plusieurs générations pour que le pays retrouve sa population: Dans le terrier de Turlande de 1495 au duc de Bourbon, on compte 85 censitaires vivant dans la paroisse de Paulhenc. En 1536 on en compte 127 ( et en 1773 dans le terrier de Monaco on en comptera 124).

Dans ce même terrier de 1495 le nombre de noms de famille est très réduit. Il semble que, dans chaque hameau, on ait redistribué les terres aux survivants.

( Il y avait des censitaires habitant Paulhenc mais dépendant d’autres seigneuries: du baron de Pierrefort et d’autres petits seigneurs: Puech Berail, abbaye de Bonneval à Lagarde… On trouve dans le terrier Bourbon les noms de 52 tenanciers ayant des terrains confrontant les tenures du terrier Bourbon mais qui ne sont pas eux-mêmes tenanciers de ce seigneur. On peut donc dire que les tenanciers des Bourbons pouvaient avoir aussi des tenures dans d’autres seigneuries.) 

Il est donc difficile de connaître la surface moyenne détenue par chaque habitant.

Bien qu’il y ait eu une crise frumentaire vers 1480, la prospérité revient donc jusqu’aux premiers combats des guerres de religion avant 1567.

On ne sait pas ce que devint le château de Turlande durant cette période…un capitaine y résidait certainement pour le roi qu’il représentait dans la seigneurie.

A suivre…

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *