L’histoire: Les croisades

L’histoire: Les croisades
L’histoire: Les croisades

 

En 1095 eut lieu le concile de Clermont où l’on prêcha la croisade.

Le pape Urbain II, venant du concile, se rendit de St-Flour à Aurillac entre le 11 et le 15 décembre : à cette période de l’année, le chemin passait par St-Martin et Thérondels ( terres des Turlande).

Certains fils de Turlande ont dû, à cette occasion, voir le pape prêchant la croisade dans tous les pays qu’il traversait et durent se croiser.

En effet, le « dictionnaire statistique du Cantal » nous dit , à propos de Turlande:

« Peu de chapelles, et même peu d’églises de ville eurent une plus complète collection de reliques rapportées d’Orient par les pèlerins ou les croisés. Lorsque les Bourbons annexèrent Turlande à leurs vicomtés de Murat et de Carlat, ils firent don d’un grand reliquaire à leurs armes, dont l’origine et la nature étaient consignés dans un cahier écrit en langue gothique.

On y trouvait:

Bois de la vraie croix;

Ossements de St-Pierre et St-Paul;

Cheveux de Ste-Madeleine.

Parcelle de la robe de la Vierge.

Fragment d’une pierre où elle se serait reposée dans le voyage en Egypte.

Os de Ste-Madeleine, St-Ferréol, St-Blaise, St-Georges et St-Maximin. 

Le tout dans un reliquaire aux armes de France aujourd’hui disparu. ( certainement au moment de la révolution )

Des reliques il reste celles:

Du St Sépulcre de notre seigneur Jésus Christ,

De St-Pierre, de St-André et de St-Geraud.

Elles ont été déposées dans une montrance en cuivre, scellée du sceau de Monseigneur de Marguerye, le 1er décembre 1840.

Les tenanciers de Turlande, de Paulhenc et d’ailleurs , payèrent les frais de ces expéditions. »

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *